Accéder au contenu principal

Traduction

Nouveau !

Et puis un jour...

Une véritable rencontre est de celles qui vous bouleversent et vous fait affronter vos peurs les plus profondes. Instant magique, hors du temps... Mais instant terrifiant, avant tout ! Il faut du temps pour s'en relever... Et puis, un jour...   Et puis un jour… Et puis un jour, on s’en fout De ces mots que l’on regrette, De ces silences entre nous Que l’on se jette à la tête… Et puis un jour, on échoue D’Océan en vaguelettes : On se noie dans les remous De nos peurs les plus secrètes… Et puis un jour, c’est fou ! Dans nos yeux se reflètent Ce que nos âmes s’avouent, Nous transformant en poètes… Et puis un jour ?… Je m’en fous ! - © AleXa Heinze -  Ce texte est protégé par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle. Merci de ne pas reproduire, représenter, transférer, distribuer ou enregistrer tout ou partie de ces éléments, sous quelque forme que ce soit, sans m'en informer au préalable. - AleXa - Sur le même thème :  En écho Eté indien Ma solitude D’autres te

Sans Toi

26 aout 2018 : Mon avion décolle de l’aéroport de Kiev ; mon corps et ma raison rentrent sur Paris… mais mon coeur et mon âme demeurent en Ukraine ! C’est un véritable déchirement. Je réalise que ce que je suis en train de vivre n’est rien d’autre qu’une rupture sentimentale… Je sais que je ne reverrai jamais l'Ukraine...

Depuis, j'ai compris d'où me venait cette impression (qui n'était qu'une illusion !) mais, sur le moment, j'ai eu besoin d'exprimer cette douleur... J'ai donc composé le texte que je vous présente aujourd'hui.  

 

Aout 2022 : il m'apparait clairement que je ne reviendrai effectivement jamais en Ukraine... En aurais-je eu le pressentiment en 2018 ?... Qui sait ! Quoiqu'il en soit, c'est une fois encore une grande douleur...

 

Alexa Heinze - Poésie - Sans Toi - Ukraine

 

Sans Toi

Sans Toi
Le ciel a perdu ses couleurs,
Le pain n’a plus la même saveur,
Je me sens vide à l’intérieur…

Sans Toi
La raison l’emporte sur hier,
Dans ma poitrine, mon coeur se serre,
Notre printemps devient hiver…

Sans Toi
Ma peine ne connait nul repos,
Ma voix se perd, tout comme mes mots
Et mes chants d’amour sonnent faux…

Sans Toi
Je puise aux larmes des fontaines
La mélancolie d’un Verlaine
Quand la pluie se fait diluvienne…

Sans Toi
Je n’écris plus aucun poème :
A qui destiner ces « Je t’aime »
Et tout ce que mon coeur renferme ?…

Voilà !
Tu ne m’as pas laissé le choix
Et je sombre en plein désarroi :
Le monde vibre au son de ta voix
Mais elle ne chante plus pour moi…
Comment puis-je donc vivre sans Toi ?!

- © AleXa Heinze - 26 Aout 2018 -

Ce texte est protégé par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle. Merci de ne pas reproduire, représenter, transférer, distribuer ou enregistrer tout ou partie de ces éléments, sous quelque forme que ce soit, sans m'en informer au préalable. - AleXa -

Sur le même thème

D’autres textes sont à découvrir dans l'ouvrage "Dans le coeur du poète", un recueil de poèmes disponible auprès de l'éditeur Edilivre, chez votre libraire, la Fnac ou Amazon.

Commentaires

Articles les plus consultés

Merci de votre attention !

Droit à la Propriété Intellectuelle

Le contenu des pages de ce blog est protégé par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle. Merci de ne pas reproduire, représenter, transférer, distribuer ou enregistrer tout ou partie de ces éléments, sous quelque forme que ce soit, sans m'en informer au préalable.

En revanche, vous pouvez citer mes textes en en indiquant le nom de l'auteur et en ajoutant le lien vers l'article de votre choix. Merci !
AleXa