Accéder au contenu principal

Traduction

Nouveau !

Et puis un jour...

Une véritable rencontre est de celles qui vous bouleversent et vous fait affronter vos peurs les plus profondes. Instant magique, hors du temps... Mais instant terrifiant, avant tout ! Il faut du temps pour s'en relever... Et puis, un jour...   Et puis un jour… Et puis un jour, on s’en fout De ces mots que l’on regrette, De ces silences entre nous Que l’on se jette à la tête… Et puis un jour, on échoue D’Océan en vaguelettes : On se noie dans les remous De nos peurs les plus secrètes… Et puis un jour, c’est fou ! Dans nos yeux se reflètent Ce que nos âmes s’avouent, Nous transformant en poètes… Et puis un jour ?… Je m’en fous ! - © AleXa Heinze -  Ce texte est protégé par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle. Merci de ne pas reproduire, représenter, transférer, distribuer ou enregistrer tout ou partie de ces éléments, sous quelque forme que ce soit, sans m'en informer au préalable. - AleXa - Sur le même thème :  En écho Eté indien Ma solitude D’autres te

Mes Mille et une nuits

Souvenir d'un regard oriental croisé il y a bien longtemps... Il méritait bien un hommage aux couleurs de mes Mille et Une nuits ! Que Dieu le garde !

 

AleXa Heinze - Poésie - 1001 Nuits

Mes Mille et une nuits

C’est sans doute une évidence,
Mais les contes de mon enfance,
Si j’en appréciais fort la fiction
N’étaient pour moi qu’évasions.
De toutes régions et tous pays,
Là, confortable, dans mon lit,
J’en dégustais chacun des mots
Comme des voyages originaux.
Car ce que les fééries racontent
Ne sont que visions du monde ;
Ce ne sont rien que des histoires...
Et le prince charmant ? Un racontar !

Mes Mille et une nuits
N’auront pas suffit
A me faire découvrir le monde...

Je n’étais déjà plus une enfant
Lorsqu’un soir par accident
J’ai plongé soudain dans le vide
Au fond de tes beaux yeux limpides.
Si tu étais un prince à ta façon
Et charmant, sans contestation,
Je n’escomptais rien de toi
Sauf un petit mot et voilà !
En l’espace d’un court instant
Tout a changé si subitement :
J’ai perdu la notion du temps...
Etait-il là, le prince charmant ?

Mes Mille et une nuits
Ne m’auront pas suffit
A me faire découvrir la vie...

Si je t’avais tendu la main
Peut-être aurais-tu été mien ?
Pour un instant ou une nuit,
Voire, qui sait, pour la vie ?...
Mais les princes ont un destin
Et personne ne les retient ;
En tout cas surtout pas moi...
Car ces choses là, je n’y crois pas !

Peut-être ai-je rêvé tout ça ?
Ou peut-être étais-tu bien là ?
Mais qui donc au fond le sait ?
Seuls, toi et moi désormais...

Mes Mille et une nuits
Déjà sont enfuies
Et tu es à l’autre bout du monde...
Cinq fois Mille et une nuits
Désormais que tu es parti...
Il était grand temps que je raconte !

- © AleXa Heinze -

Ce texte est protégé par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle. Merci de ne pas reproduire, représenter, transférer, distribuer ou enregistrer tout ou partie de ces éléments, sous quelque forme que ce soit, sans m'en informer au préalable. - AleXa -

Sur le même thème :

D’autres textes sont à découvrir dans l'ouvrage "Dans le coeur du poète", un recueil de poèmes disponible auprès de l'éditeur Edilivre, de votre libraire, chez la Fnac ou Amazon.


 

Commentaires

Articles les plus consultés

Merci de votre attention !

Droit à la Propriété Intellectuelle

Le contenu des pages de ce blog est protégé par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle. Merci de ne pas reproduire, représenter, transférer, distribuer ou enregistrer tout ou partie de ces éléments, sous quelque forme que ce soit, sans m'en informer au préalable.

En revanche, vous pouvez citer mes textes en en indiquant le nom de l'auteur et en ajoutant le lien vers l'article de votre choix. Merci !
AleXa